Before sunrise, before sunset et before Midnight ou comment faire 3 overdoses de romantisme !

Ok, je l’admets. Je suis une énième fille à aimer les comédies romantiques. Je ne peux pas lutter. J’admets aussi que je viens de le regarder et que c’est quand même plus simple de parler d’un film après son visionnage.

La première fois compte toujours, on découvre. Et la première fois que j’ai vu ce film, ce n’était pas en France. Mais en Italie, à Venise. Je rejoignais Alice, une fille que j’ai rencontré à Vancouver quelques années auparavant. Une fille avec une personnalité incroyable et que j’adore. Une fille, qui, comme moi, s’accroche à croire toujours en l’amour. Et donc, de ce fait, aime les comédies romantiques.

Trouvez-moi une fille qui n’aime pas en même temps ?

« No way you haven’t seen this movie’, i watched it thousand times. It’s sooooooo romantic. Let’s watch it together », me dit elle, l’air outré, ne me croyant pas quand je lui ai avoué ne l’avoir jamais vu
Cette soirée entre filles commença bien, avec 3 points importants : 1. Un film romantique 2. Des glaces 3. Des discussions sur les mecs

Je dois dire que ce film m’a fait du bien. Et de continuer cette « balade romantique » à Venise, c’était parfait.

Je vais vous expliquer pourquoi il serait bon de découvrir ce film, ou de le redécouvrir si toutefois vous étiez déjà ce ou cette grande romantique. (parce que oui, il faut au moins faire semblant de l’être)

SI vous êtes célibataire, ce film va vous donner du baume au coeur, vous redonner espoir de tomber amoureux, vous donner envie de prendre le train pour faire, comme eux, une rencontre bouleversante. Et surtout, vous donner envie de perdre la notion du temps avec quelqu’un et de refaire le monde, au moins le temps d’une soirée. Peut-être vous donnera t-il envie de faire un minimum confiance à un total inconnu et de passer une nuit entre ses bras sans vous poser de questions, sans savoir de quoi demain sera fait.

SI vous n’êtes pas célibataire, ce film va vous donner envie de maintenir le dialogue, de toujours rester spontanés, et d’oser ces petits moments de folie qui font qu’une histoire est belle et entraînante, de casser la routine. Ce film décrit bien l’importance des rencontres. Nous croisons dans notre vie que très peu de personnes avec qui les rapports sont profonds. De nos jours, les rencontres de qualité se font rares. Quand on tombe sur quelqu’un que l’on aime vraiment bien, il faut s’accrocher à lui (ou à elle). Alors, que ce soit une histoire qui débute ou une longue histoire, certes, ce n’est pas facile et de tout repos tous les jours, mais il faut s’accrocher et donner à l’autre. Continuer d’aimer, en essayant d’accepter l’autre de plus en plus, plutôt que de vouloir le changer ou lui reprocher ses petits défauts, n’était-ce pas cela le point culminant de l’amour ? Bref vivre simplement. Et comme la vie ne vaut pas la peine d’être vécue sans amour, je vous propose d’entrer dans cette histoire, de vivre ce couple et de vous intéresser à ces deux personnalités attachantes que sont Céline et Jesse.

À regarder avec son chéri (qui appréciera certainement plus cette comédie romantique à d’autres), avec une bonne copine et une glace, ou lors d’un trajet (en train de préférence). Qui sait, il y aura peut-être ce bel inconnu, assis à vos côtés. Alors ça vous tente ?

3 films d’amour en 1 (OUI une trilogie),  du romantisme à l’état pur, une cure pour remettre son cœur à l’endroit…
Avec pour acteurs principaux, Ethan Hawke et Julie Delpy. Réalisé par Richard Linklater. Si vous voulez avoir la surprise des films, arrêtez-vous là dans la lecture. Et reprenez celle-ci, si le cœur vous en dit, après le visionnage.

Before sunrise, c’est l’histoire d’un couple naissant, Jesse et Céline, qui ne se connaissent pas et se rencontrent par hasard dans un train, entre Budapest et Vienne. Le courant passe bien. Jesse propose à Céline de vivre le moment présent, d’annuler tous ses plans, et de découvrir la ville ensembles. Ils passeront une journée et une nuit à arpenter les rues et à apprendre à se connaître avant que Jesse ne décolle pour les États-Unis. Ils seront hors du temps et discuteront de tout et de rien, parfois partant dans des discussions existentielles et philosophiques sur le sens de la vie. On replonge dans nos histoires d’adolescence, à la découverte de ce premier amour qui nous laisse un souvenir mémorable.

Qui dit trilogie, dit suite et donc continuité.
Nous avons, before sunrise (1995) (avant le levé du soleil), before sunset (2004) (avant le coucher du soleil) et before midnight (2013) (avant minuit). La notion du temps est importante, car oui, il va s’en passer et nous allons suivre l’évolution de ce couple après des années à se connaître, se perdre de vue, se séparer, se redécouvrir … Le nombre d’années qui sépare la sortie des 3 films correspond également au nombre d’années vécues dans l’histoire.

Voici l’histoire du deuxième volet : Before sunset
Jesse et Céline se retrouvent enfin. Jesse est marié et a déjà un enfant. Céline est également avec quelqu’un, un photographe. Cette rencontre à Vienne a tellement bouleversé Jesse qu’il utilise cette histoire pour écrire son premier roman, espérant devenir assez connu pour que Céline le retrouve. Elle habite Paris à ce moment là et arrive en pleine séance de dédicaces. Au début mal à l’aise après 9 années passées sans se voir, ils deviennent très vite aussi complices qu’à leur rencontre. Et même s’ils ont évolués et mûris chacun de leur côté et qu’ils ne sont plus aussi naïfs, ils sont une nouvelle fois très attachants. Leur pouvoir d’attraction est incontrôlable. Ils ont muris, leurs rapports sont plus réfléchis, leur relation se concrétise.

Et comme jamais deux sans trois, je vous propose de conclure avec le troisième volet : Before midnight.

Des années s’écoulent. Les choses ont bien changées. Depuis le temps, Céline et Jesse ont pu faire quelques projets dont celui de fonder une famille. Ils se retrouvent à 4 dans la voiture, accompagnée de leurs deux filles, en direction d’une splendide villa, située sur une île grecque où ils vont passer leurs vacances. Entourés de leurs amis, ils entament des débats enflammés, discussions sur la vie, sur les relations de couple, les repas vont être animés ! Jesse et Céline n’ont plus l’habitude de se retrouver à 2, ils vont devoir réapprendre à utiliser le mode de la séduction dans leurs rapports. Leur amie leur fait le cadeau de passer une nuit dans un hôtel, à côté de la villa, pour se retrouver et avoir un moment privilégié à deux, loin des enfants. Mais ce qui devait être une folle soirée de retrouvailles, fut en vérité une soirée qui vira au règlement de comptes. Surmonteront-ils tous leurs démons ?

Cette trilogie est la confirmation que tout peut arriver. 10 minutes suffisent pour tout remettre en question. Il suffit d’une rencontre, d’une discussion, d’un sentiment …

Alors en conclusion ? Il faut croire au renouveau de chaque histoire, à la continuité, et à cette possibilité qu’il y ait plusieurs fins possibles. C’est au couple de créer cette magie, de créer sa propre histoire, l’atmosphère qu’il souhaite, de choisir le degré d’implication, de la rendre tantôt sérieuse, tantôt légère, et de faire en sorte qu’elle soit la plus belle et la plus saine possible. Quoique, j’ai envie de dire, quand on parle d’amour, on parle aussi de perte de contrôle de soi, où la relation équilibrée est parfois dure à maintenir. Happy ending mais pas que ! L’amour c’est tout d’abord des montages russes, alors ayez le cœur bien accroché et appuyez sur play !

Bon film mes cinéphiles !

Share this Story
Load More Related Articles
Load More By TheChallengingMachine
Load More In  

One Comment


  1. Nadia

    juin 14, 2016 at 6:46

    Je valide, ils sont géniaux ces films !

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also

Thelma & Louise : le girl power des inséparables

Thelma et Louise est un film américain réalisé ...

The Challenging Search !

The Challenging Me !

Vous êtes vous déjà dit que vous aimeriez faire ce voyage au tour du monde, ou cuisiner autre chose que des pâtes et du riz le soir en rentrant du travail, d'apprendre un nouvel instrument, de vous occuper un peu plus de vous cette année, de vous inscrire à ces cours de dessin ou à ces cours de danse qui vous tentent depuis maintenant 3 ans, de vous mettre au sport ou encore de vous améliorer tout simplement ? Bref, d'être vous, mais en mieux. Je me le dis souvent, et souvent je ne fais jamais rien. On se cherche des excuses. Quand en fait, il est assez simple de faire, il suffit de se lancer... Il y a une citation que j'aime beaucoup qui dit : “Every accomplishment starts with the decision to try" (Toute réussite commence avec la décision d'essayer). Voilà pourquoi je fais ce blog, "cette machine à challenges". Pour me pousser en avant, essayer de me sortir de ma zone de confort et écrire sur ces sujet qui m'intéressent mais auxquels je ne consacre malheureusement pas assez de temps. The challenging machine, c'est toutes ces petites choses que j'aimerai faire mais que je ne fais pas, et que je remets à plus tard. Sauf qu'on ne sait pas de quoi demain sera fait, donc le mieux c'est de suivre ses envies au présent, et de vivre ses rêves ! Rapprochons nous de la vie que l'on a toujours rêvé d'avoir et de la personne que l'on a envie de devenir !

The challenging news !